Skip to content Skip to main navigation
Windmill Microlending Charles Lawyer

Charles

Charles est arrivé du Nigeria en 2012 avec à son actif une vingtaine d’années d’expérience comme avocat, mais il n’avait pas le permis d’exercer le droit au Canada.

Devant subvenir aux besoins de sa famille, Charles s’est retrouvé à travailler comme gardien de sécurité, un poste qui sous-utilisait grandement sa vaste expérience juridique. Charles était néanmoins bien décidé à réussir et déterminé à réintégrer sa profession.

Il a donc fait une demande auprès de la Law Society of Alberta pour que ses titres professionnels soient évalués, demande à l’issue de laquelle l’organisme a déterminé que Charles devait passer quatre examens distincts. Il devait ensuite effectuer un stage d’environ un an, tout en suivant une série de cours de préparation à la carrière (CPLED).

Charles a effectué des quarts de nuit dans le cadre son emploi de gardien de sécurité afin de pouvoir étudier durant le jour. Mis à part l’épuisement, un des plus grands défis qu’il a dû relever a été de retourner sur les bancs d’école, ses dernières études remontant à une vingtaine d’années. Pour Charles, il devint évident que s’il voulait réussir, il lui faudrait consacrer plus de temps à ses études. Mais s’il réduisait ses heures de travail, il aurait de la difficulté à subvenir aux besoins de sa famille et à acquitter les frais de ses examens.

Charles a donc fait une recherche sur les programmes d’emploi pour immigrants à Calgary lorsqu’il a découvert le Calgary Regional Immigrant Employment Council (CRIEC). Bruce Randall, le directeur administratif du CRIEC, a orienté Charles vers Le Moulin Microcrédits. Après avoir discuté de sa situation avec le personnel d’admission du Moulin, Charles a demandé et obtenu un prêt pour couvrir ses frais d’examen connexes.

En janvier 2015, Charles a passé son dernier examen avant d’entamer son stage en septembre auprès de l’Alberta Civil Liberties Research Centre. Au cours de cette période, Charles a aussi demandé et obtenu un autre prêt pour l’aider à couvrir les frais de ses cours obligatoires de CPLED. En août 2016, Charles a réalisé son rêve et a été admis au barreau de l’Alberta. Il a obtenu son premier emploi d’avocat au Canada auprès de Dawe Law Office, avant de décrocher son poste actuel chez Shory Law.

« Le Moulin m’a donné les moyens financiers de passer mes examens, tout en subvenant aux besoins de ma famille », indique Charles. « Grâce au soutien du Moulin, j’ai pu consacrer le temps nécessaire pour étudier correctement et passer mes examens. Sans Le Moulin, j’aurais été obligé de reporter mes examens, voire de retourner à l’université et de recommencer mes études en droit. Le Moulin m’a vraiment aidé à réaliser mon rêve. »


Chaque année, Le Moulin aide des centaines d’immigrants en leur accordant un prêt qui les aide à payer les frais d’attribution du droit d’exercice ou de formation dont ils ont besoin pour travailler dans leur domaine au Canada. Maintenant plus que jamais, les nouveaux arrivants du Canada ont besoin de notre aide.

Veuillez envisager de faire un don à Le Moulin dès aujourd’hui.